Les fêtes et festivals à ne pas manquer en Inde

Accueil > Le Blog d’Inde en Direct > Les fêtes et festivals à ne pas manquer en Inde
Les fêtes et festivals à ne pas manquer en Inde

Les fêtes nationales, religieuses, festivals et foires font partie du quotidien en Inde. Voici des explications sur les fêtes principales et l’agenda.

Les fêtes rythment la vie des indiens tout au long de l’année et certaines d’entre elles justifient à elles seules un voyage. Pour vous aider à planifier vos séjours et vos visites, voici les principaux évènements auxquels vous pouvez assister. Cela vous permettra d’être en immersion totale et de découvrir la culture et les traditions du pays.

Holi : la fête des couleurs

Holi, c’est la fête des couleurs, et s’il y a un évènement à ne pas manquer, c’est bien celui-là ! Cette fête hindoue a lieu en février/mars, au moment de la pleine lune et dure deux jours.

Le premier soir, des feux sont allumés dans les rues pour rappeler la crémation de Holika. La légende de Krishna raconte aussi que le dieu se plaignit à sa mère d’avoir le teint foncé. Elle lui suggéra d’appliquer de la couleur sur son visage. Ce qu’il fit. 

 Les indiens se jettent donc des pigments de couleur. Dans le nord, en particulier, la fête déploie toute son exubérance.

Si vous souhaitez aller à la rencontre de la population, c’est l’occasion de découvrir les ambiances festives. Afin que tout se passe bien, vous trouverez quelques conseils dans notre article consacré entièrement à Holi.

  • Pour plus d’informations, vous pouvez lire notre blog sur Holi ou la fête des couleurs.
  • Quand : 19 mars 2022

Les fêtes et festivals à ne pas manquer en Inde

Diwali : la fête des lumières

Diwali est une fête majeure en Inde, que les Hindous, Sikhs et Jaïns célèbrent avec ferveur pendant 5 jours. La fête des lumières marque le retour du dieu Rama avec son épouse Sita, après avoir combattu le démon Ravana. Les habitants de son royaume avaient alors disposés des lampes tout le long de son chemin. La fête bat son plein le 3èjour, les quatre autres étant plutôt rattachés à des légendes et des traditions. C’est le dernier jour de l’année du calendrier hindou pour le nord de l’Inde. Ce jour est dédié à Lakshmi, épouse de Vishnu, déesse de l’abondance et de la prospérité.

Pour l’occasion, partout, les maisons sont décorées, des rangolis sont dessinés sur le seuil pour accueillir Lakshmi, avec de la farine de riz et des poudres de couleur. Des petites lampes de terre cuite sont déposées sur les fenêtres, on va au temple, on échange des cadeaux, et on allume des pétards et des feux d’artifices. C’est avant out une fête familiale, qui correspond au Noël chrétien. On s’offre des bonbons et des friandises. Si vous avez l’occasion d’être invité dans un e famille indienne, vous passerez un très bon moment.

  • Quand : le 24 oct 2022

Les fêtes et festivals à ne pas manquer en Inde

Makar Sankranti : la fête des cerfs-volants

Tous les ans à Jaipur, le 14 janvier, le ciel de la Ville Rose devient multicolore. Des centaines de cerfs-volants virevoltent dans les airs, sous les cris joyeux de la foule et des roulements de tambours. Un concours des plus beaux cerfs-volants est organisé. Famille et amis se retrouvent alors sur les terrasses des maisons pour ce moment de convivialité A Ahmedabad, dans le même esprit, on fête Makar Sankranti, (la fête du vent) pour célébrer l’arrivée du printemps. Petits et grands, débutants et experts sortent pour l’occasion leurs plus beaux cerfs-volants. A la tombée de la nuit, les concours de cerfs-volants cessent et ce sont des milliers de lanternes qui sont lancées dans le ciel. C’est un autre spectacle, tout aussi féerique !

  • Quand : tous les ans le 14 janvier

Les fêtes et festivals à ne pas manquer en Inde

Nehru Trophy à Allepey: la course des bateaux-serpents

C’est la course des bateaux serpents ! Seize embarcations en bois de 33 m de long, très effilés, et avec une proue relevée comme la tête d’un serpent, sont en compétition sur les canaux du Kerala. Une centaine d’hommes montent à bord : 80 rameurs, quelques porteurs de parasols colorés et une quinzaine de chanteurs, pour que les rameurs gardent le rythme ! Tous s’activent pour gagner la course.  Les spectateurs font des paris, et la foule se déchaîne ! La finale a lieu tous les ans le 2ème  samedi d’août, mais si vous êtes à Allepey quelques jours avant, vous profiterez des entraînements et des premières courses. Réservez vos places plusieurs semaines à l’avance !

  • Quand : tous les ans le 2ème samedi d’août

Les fêtes et festivals à ne pas manquer en Inde

Pushkar fair : la foire aux chameaux et aux dromadaires

Une fois par an, à Pushkar, vers octobre/ novembre, se tient la plus grande foire aux chameaux du monde. Les chameliers et leurs troupeaux se retrouvent sur une grande esplanade où ils camperont pendant plusieurs jours. Cette foire est un pur bonheur pour les photographes ! Près de 20000 camélidés seront vendus ou échangés, ainsi que d’autres animaux : moutons, chèvres et chevaux. Plusieurs races d’équidés sont présentes, et en particulier les fameux Marwaris, utilisés par les guerriers rajpoutes il y a quelques siècles. Ce sont ces chevaux d’apparat utilisés de nos jours lors des cérémonies et des mariages.

Assister aux tractations est un moment fort de la foire. Lorsque la fête bat son plein, des saltimbanques viennent faire des animations et vous assisterez à une explosion de couleurs entre les couleurs des costumes et des turbans de la population locale dans une ambiance joyeuse et festive.

Mais une fois la foire terminée, lorsque les chameliers repartent tour à tour, des milliers de pèlerins arrivent. Ils viennent vénérer Brahma, le dieu de la Création. Ils font leurs ablutions dans le lac sacré et vont se recueillir dans le seul temple actif de l’Inde dédié à Brahma. Chaque soir, au coucher du soleil, une cérémonie religieuse a lieu au bord du lac. Un beau moment, plein d’émotion et de ferveur. Puis Pushkar redevient enfin la petite ville paisible où il fait bon vivre au quotidien.

Les fêtes et festivals à ne pas manquer en Inde

Dussehra et Durga puja

La légende dit qu’un démon voulait obtenir de Brahma la vie éternelle. Le dieu déclara que seule une femme ne pourrait mettre fin à ses jours. Le démon partit content, persuadé qu’une femme ne parviendrait pas à le combattre. Lorsqu’il partit en guerre, ses ennemis, vaincus, implorèrent l’aide des dieux Brahma, Shiva et Vishnu. Les dieux créèrent alors la déesse Durga, qui tua le démon.

A cette occasion, des statues à l’effigie de la déesse sont transportées sur des palanquins en procession à travers la ville, sur fond de tambours et de cymbales. Certaines statues mesurent plusieurs mètres de haut et sont impressionnantes. A la fin de la journée, les statues sont immergées. C’est l’occasion de découvrir la grande ferveur religieuse qui règne en Inde.

Dans le nord du pays, à Kota surtout, cette fête symbolise la victoire du Bien (Rama) sur le Mal (Ravana). On peut assister dans les rues à des scènes du Ramayana, et cela devient du vrai théâtre populaire.

Dans l’Est du pays. A Varanasi, elle est assez spectaculaire, vous le verrez le long des ghâts. Si vous vous trouvez à Kolkata, nous vous conseillons d’aller dans le quartier Kumartuli, vous pourrez voir les artisans en train de fabriquer les statues. Vous pourrez également goûter les plats traditionnels préparés pour la fête et vendus à chaque coin de rue.

  • Quand : Dussehra – le 24 oct 2022 et Durga puja – du 01 au 05 oct 2022

Ganesha Chaturti : la naissance de Ganesh

Cette fête ressemble à celle organisée en hommage à Durga, mais cette fois, c’est le dieu à tête d’éléphant, fils de Shiva et Parvati, qui est à l’honneur. Le premier jour de la fête, les Indiens, après s’être baignés en signe de purification, achètent uns statue de Ganesh, dont les tailles sont extrêmement variables et la rapportent chez eux et l’installent sur un petit autel, ou la déposent dans un temple éphémère dans la rue Ils prient pendant plusieurs jours et font des offrandes. Le dernier jour de la fête, les statues sont portées en procession et sont immergées. Ganesha Chaturti est particulièrement célébré dans le Maharastra et particulièrement à Mumbai et à Chennai.

  • Quand : le 31 août 2022

Onam : la fête des moissons

Attention, le roi Mahabali arrive ! En son honneur, on nettoie les maisons et on fête surtout la fin des la mousson et ses pluies battantes. C’est le retour des beaux jours, et les festivités sont variées : musique, danse Khatakali, , combats, courses de bateaux,  tapis de fleurs et gastronomie sont au rendez-vous. Lors des banquets, on prépare surtout l’Onasadya, ce plat spécial et typique, servi sur des feuilles de bananiers. Cette fête est surtout célébrée au Kerala, à la fin des moissons.

  • Quand : le 08 sept 2022

Festival de Lamayuru au Ladakh

Les monastères sont nombreux au Ladakh et occupent des sites magnifiques, propices aux randonnées ou au repos. Les festivals sont nombreux en été.

Le festival d’Hemis, par exemple, est organisé pour célébrer l’anniversaire de Guru Rinpoché, le fondateur du bouddhisme tibétain. Des moines masqués dansent dans la cour du monastère. Hemis abrite le plus grand thangka (peinture tibétaine) du monde. Ce thangka est déroulé une fois tous les 12 ans. Il a été montré en 2016, et sera présenté à nouveau en 2028.

A Lamaruyu, le festival de danses masqué est lui aussi, très réputé.

  • En consultant notre blog, vous pourrez lire plus d’informations sur les festivals du Ladakh.
  • Quand : du 26 juin au 27 juin 2022

Quelques informations pratiques :

 

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations. Nous serons heureux de vous aider à organiser votre circuit sur mesure !