Villes saintes au fil du Gange

Accueil > Le Blog d’Inde en Direct > Villes saintes au fil du Gange
Villes saintes au fil du Gange

Il y a tant de trésors à voir lorsque l’ on visite l’Inde du Nord ! Si vous choisissez de partir le long du Gange, vous découvrirez toute l’histoire du pays, de Rishikesh (aux sources du fleuve), à Calcutta,(ancienne capitale du Raj britannique), en passant par Varanasi. Les pèlerins hindous fréquentent avec ferveur ces hauts lieux de pèlerinage. En partant sur les traces de Bouddha, vous visiterez Sarnath, Bodhgaya et Rajgir. Vous passerez par Lucknow, où les empereurs moghols ont laissé des bâtiments splendides.

Prenez une profonde inspiration et immergez-vous dans une Inde traditionnelle, authentique et humaine.

Haridwar

Depuis les Monts Shivalik, le Gange arrive à Haridwar. Har-Ki-Pairi ghât est le lieu où Vishnu aurait laissé l’empreinte de son pied. La ville est donc devenue sacrée pour les hindous. Le long des ghâts, gurus, sâdhus, yogis, pèlerins se côtoient et se purifient. Le soir, lors de l’aarti, la ferveur religieuse est intense et des milliers de lampes à huile posées sur des feuilles de bananiers illuminent le fleuve. Un téléphérique permet de monter au temple de Mansa Devi, d’où la vue sur la ville est très belle.

Villes saintes au fil du Gange

Rishikesh

« Capitale mondiale du yoga », Rishikesh est un haut lieu de spiritualité. Les cours de yoga, de méditation et les asrams sont réputés. Le soir, les pèlerins assistent à l’offrande rituelle du feu sur le Gange. Depuis le pont suspendu de Lakshman Jhula, les temples révèlent des dizaines de sanctuaires dédiés aux divinités. Plus loin, un joli chemin mène à la communauté de Swarg Ashram. On découvre aussi l’ashram dans lequel les Beatles ont découvert la méditation. Les plus sportifs pourront également faire du rafting.

Villes saintes au fil du Gange

Mathura et Vrindavan

Selon la mythologie, Mathura est la ville de naissance du dieu Krishna et Vrindavan celle dans laquelle Krishna a grandi. Elles attirent de nombreux pèlerins, et abritent des temples de diverses époques. On voit souvent des fidèles danser au rythme des chants religieux. A Vrindavan, la forêt de Nidhivan, où Krishna et son épouse dansent chaque nuit selon les croyants, est intéressante. Mais il faut prendre le temps de flâner le long des ghâts et dans les ruelles

Villes saintes au fil du Gange

Lucknow

La ville devint célèbre grâce aux nababs d’Avadhi qui ont fait de Lucknow un haut lieu de la culture, des arts et de la gastronomie. Ils ont construits des édifices dont la splendeur et le raffinement sont époustouflants. Les « imambaras » l’attestent. Ce sont des mausolées dédiés à un Saint musulman chiite. On visite le Bara Imambara, magnifique ensemble architectural. Il ne faut pas se perdre dans ce dédale d’étroits couloirs !

Le Chota Imambara est un lieu paisible dans un agréable jardin. La tour de l’horloge et la Jama Masjid valent la visite. Ne manquez pas les tombeaux jumeaux, près de Begum Hazrat Mahal Park. Enfin, les bâtiments datant du Raj britannique sont très intéressants, en particulier la Martiniere College. N’oubliez pas de goûter les trois meilleurs kebabs de Lucknow : le kakori, le Galawat et le Shami ! Un vrai régal !

Allahabad ou Prayag

Le dieu créateur Brahma serait arrivé sur Terre dans une zone de confluence de trois fleuves, le Sangam. A Allahabad, le Gange et la Yamuna se rencontrent. Le troisième fleuve, appelé Saraswati, est, semble-t-il une rivière souterraine. Tous les ans en janvier, des millions de pèlerins fêtent la Magh Mela, et tous les 12 ans, la Kumbh Mela.

La belle demeure d’Anand Bhavan est le sanctuaire de la famille Nehru. Dans le parc de Khusu Bagh, quatre tombeaux moghols sont splendides. Enfin, le Fort d’Akbar surplombe la Yamuna, et le temple souterrain de Patalpuri est rempli d’une multitude d’effigies de divinités.

Chitrakoot

Les Indiens l’appellent « la petite Varanasi »,avec ses nombreux temples et ses ghâts. Selon le Ramayana, Rama, son épouse Sita et son frère Lakshman furent obligés de quitter leur royaume et furent exilés à Chitrakoot pendant 12 ans. De nos jours, les pèlerins prennent un bain sacré au Ram Ghât. Ils se rendent également à Kamadgiri, colline arborée est considérée comme l’incarnation de Rama lui-même. Ils font le tour de la colline (5 km) et se prosternent dans les nombreux temples. Une balade au Temple de Verre est très agréable.

Varanasi

Au lever du soleil, une balade en barque sur le fleuve permet d’assister à des scènes de la vie quotidienne : bain rituel, pratique du yoga, dépôt d’une offrande, vente de bougies ou de fleurs, massages, lessive, lavage des buffles…A Varanasi, il faut venir flâner. Arpentez les ghâts dans un sens puis dans l’autre, vous ne verrez jamais deux fois la même chose.

Vous découvrirez dans les venelles l’effervescence de la ville, les couleurs, les odeurs, les bruits, les processions, les vaches qui prennent leur temps et les charrettes pour transporter le bois de crémation…L’endroit le plus animé et le plus pittoresque est le Dashashwamedh Ghât . On peut y observer la foule et s’imprégner de l’ambiance si particulière de Varanasi. Tous les soirs une cérémonie a lieu, pour vénérer le fleuve avec des prières, des feux de joie et de la musique. Pour en savoir plus consultez notre blog.

Sarnath

Situé à 10 km de Varanasi, Bouddha y prononça son premier sermon après avoir atteint l’illumination.La cité bouddhiste est composée du stupa de Dhamekh et de ruines de bâtiments construits après Ashoka. Les pèlerins y viennent du monde entier, surtout pour Purnima, l’anniversaire de Bouddha, en avril/mai. Un petit musée archéologique renferme de très belles sculptures bouddhiques. Certains temples construits par des communautés bouddhistes étrangères valent la visite.

Bodhgaya

Le prince Siddhartha Gautama atteignit l’Eveil à Bodhgaya il y a 2600 ans. Il devint le Bouddha sous l’arbre de la Bodhi. L’arbre n’est pas l’arbre originel qui a été détruit à plusieurs reprises, mais on a pu prélever une bouture à chaque fois et la replanter. Le magnifique temple de la Mahabodhi, classé au patrimoine mondial, abrite une statue dorée de Bouddha assis. Plusieurs monastères de style tibétain, thaï et birman ont été construits par les pèlerins.

Rajgir

Bouddha y séjourna longuement, ainsi que Mahavira. Les hindous, eux, viennent profiter des sources thermales du temple de Lakhmi Narayan. Rajgir attire donc des pèlerins bouddhistes, jaïns et hindous. Le stupa qui abrite des statues de Bouddha,  grotte où il aurait médité, les lieux de visite sont nombreux.

Villes saintes au fil du Gange

Pas très loin, l’université de Nalanda, l’une des plus vieilles du monde, resta active pendant 800 ans. Dix mille étudiants y furent formés, avec un haut niveau. Au XIIe siècle, les envahisseurs moghols mirent le feu à l’université. Les ruines des monastères, temples et stupas restent très intéressantes.

Villes saintes au fil du Gange

Kolkata

Les flâneurs apprécieront son charme colonial, l’élégance de ses monuments, la richesse des collections de ses musées et la beauté des parcs. Marché aux fleurs, Musée Indien, palais de Marbre, maison de mère Teresa, quartier Kumartuli, Howrah Bridge…autant de sites à ne pas manquer. Parmi tant d’autres !

Orissa

La ville se visite à pied ou en tuk-tuk. Vous apprécierez les façades colorées des maisons, les quartiers des artisans, et ce mélange d’humanité, d’épices, de musique, de misère, de douleurs, de prières et de sourires que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

Villes saintes au fil du Gange

En conclusion :

Ce circuit vous permet de découvrir les plus belles villes spirituelles de l’Inde et d’approfondir vos connaissances sur trois religions bien présentes en Inde : l’hindouisme, l’islam et le bouddhisme.

  • La meilleure période pour venir est d’octobre à mars. En mai et juin, il fait chaud et en période de mousson, les pluies peuvent être violentes et gâcher un peu vos visites. En parcourant notre blog, vous pourrez lire des informations sur la météo par régions.
  • Cet itinéraire vous permet de découvrir l’Inde authentique, la ferveur religieuse, la vie quotidienne dans les villes et les villages et les traditions.
  • Pour ceux qui s’intéressent à la méditation et au yoga, vous trouverez d’excellents centres à HaridwarRishikeshBodhgaya et Varanasi.
  • Il est aussi possible de conjuguer  voyage et yoga en Inde.
  • Pour aller d’une ville à l’autre, la meilleure solution consiste à prendre le train. Une fois sur place, vous pourrez prendre un taxi, les transports locaux, des tuk-tuks et vous promener à pied.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations. Nous serons heureux de vous aider à organiser votre circuit sur mesure !