Lucknow, la cité des nababs

Accueil > Le Blog d’Inde en Direct > Lucknow, la cité des nababs
Lucknow, la cité des nababs

Lucknow, capitale de l’état d’Uttar Pradesh, est souvent oubliée par les voyageurs. Elle possède pourtant un patrimoine architectural très intéressant. Entre le XVIIIe et le XIXe siècle, les nawabs, puissants seigneurs musulmans, ont donné à la ville son caractère unique. Passionnés d’art, de littérature, de musique et de danse, ils ont largement contribué à l’essor culturel et artistique de la cité. Parmi les monuments qui ont résisté au temps figurent de magnifiques tombeaux et une porte devenue emblématique. Plus tard, sous le Raj britannique, de beaux bâtiments coloniaux furent construits. La ville animée de Lucknow est également réputée pour sa gastronomie et ses broderies.

Lucknow

Bara Imambara

Ce grand mausolée a été construit, lui aussi, par Nawab Asaf-ud-Daula en 1786. L’histoire raconte que le nawab l’aurait fait édifier afin de créer des emplois aux habitants afin de  lutter contre la famine qui perdurait. C’est l’une des merveilles architecturales de l’époque. Au-delà des portes d’entrées monumentales, on accède à une immense cour qui abrite une mosquée, un puits à degrés, et une galerie voutée. Le surprenant Bhulbhulaiya est un dédale de couloirs qui conduisent dans les étages. Un vrai labyrinthe !

Chhota Imambara

Ce mausolée au dôme doré est orné de calligraphies très fines. Edifié sous le règne du Nawab Ali Shah en 1882, il abrite le trône d’argent et la couronne rouge du nawab. Admirez les lustres et les miroirs qui ornent ce mausolée. On comprend mieux son surnom de « palais des lumières » ! Dans le jardin, se trouvent les tombeaux de la fille d’Ali Shah et de son époux.

Rumi Darwaza

Cette porte est, paraît-il, la copie d’une porte située en Turquie à Istanbul, d’où son surnom de « Porte Turque ». Construite en 1784 sous le règne de Nawab Asaf-ud -Daula, elle marquait autrefois l’entrée dans la vieille ville. De nos jours, elle est devenue l’emblème de Lucknow.

Tour de l’horloge et galerie d’Hussainabad

Située près de Rumi Darwaza, cette tour de l’horloge a été construite en briques rouges en 1881 Mesurant près de 70 mètres de haut, c’est la plus haute « Clock Tower » de l’Inde.

Juste à côté, la galerie d’Hussainabad occupe un joli bâtiment de briques rouges. Entouré d’un lac artificiel qui augmente la beauté des lieux, ce pavillon est une ancienne résidence d’été royale.

 

Résidency

Construit pour les résidents britanniques en 1800, cet ensemble de bâtiments comprenant des quartiers résidentiels, une armurerie, des écuries, des dispensaires, des lieux de culte. Aujourd’hui en ruines, il fut le théâtre du siège de Lucknow. La résidence servit de refuge à 3000 personnes en 1857 lors de la première guerre d’indépendance de l’Inde. Seules mille en réchappèrent. Les autres  sont inhumées dans le cimetière qui jouxte l’église.

L’Université de la Martinière

Elle fut construite par un major de l’armée française soucieux de permettre à tous d’accéder à l’éducation. Les filles et les garçons pouvaient y étudier, quelque soit leur religion ou nationalité. Ce n’est qu’en 1935 que les Britanniques autorisèrent les Indiens à s’y inscrire.

Le quartier de Chowk

Prenez le temps d’aller flâner dans les ruelles sinueuses de la vieille ville. Au hasard de vos pérégrinations, vous découvrirez d’autres monuments, tels des joyaux, et découvrir l’artisanat local. Notamment les tissus imprimés au tampon, la fabrication de feuilles d’argent comestibles, et le chikan, tissu brodé purement local.

Ne quittez pas Lucknow sans goûter aux spécialités locales. La gastronomie de Lucknow est très réputée. Cuisine mughlai, à la vapeur dans un pot en terre cuite, succulentes grillades ou brochettes, kebabs …un vrai régal !

Les tombeaux de Saadat Ali Khan et Khurshid Zadi

Ils ont été construits par un nawab au début du XIXe siècle, l’un pour sa mère, Kurshid Zadi et l’autre pour l’époux de Kurshid.

Conseils aux voyageurs
  • Le billet d’entrée que vous pourrez vous procurer aux guichets du Bara Imambara est valable sur plusieurs sites : le Chhota Imambara, la Galerie d’Hussainabad et le Hamam Shahi.
  • Vous pouvez tout à fait intégrer la visite de Lucknow dans un circuit le long de la vallée du Gange.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations. Nous serons heureux de vous aider à organiser votre circuit sur mesure !