Circuit Uttar Pradesh – Bihar

Accueil > Le Blog d’Inde en Direct > Circuit Uttar Pradesh – Bihar
Circuit Uttar Pradesh – Bihar

Un circuit original, de trois semaines, qui vous permet de découvrir les états de l’Uttar Pradesh et du Bihar. Sur la route des Nababs, vous visiterez ce patrimoine unique que les princes ont laissé, avec des monuments à l’architecture sublime. Vous flânerez le long des ghâts à Chitrakut et à Varanasi jusqu’à être imprégné de l’atmosphère si particulière qui y règne. Enfin, la région du Bihar se prête à une exploration hors des sentiers battus, avec des lieux comme Rajgir, Nalanda et Patna.

Itinéraire : Delhi – Alwar – Bharatpur – Agra – Lucknow – Allahabad – Chitrakut – Varanasi – Rajgir – Patna

Il y a de nombreux sites à visiter sur la route

  • Bienvenue à Delhi, la capitale indienne ! Les mogholes y ont laissé de très beaux édifices. Monuments, musées, espaces verts, marchés, quartier britannique…les visites sont variées.
  • Au pied de la citadelle d’Alwar, vous visiterez le City Palace et son musée remarquable. On y trouve des objets insolites tels qu’une table en argent, des pantoufles en ivoire, des habits royaux magnifiques et des miniatures érotiques !
  • Sur la route de Bharatpur, le palais de Deeg vaut largement le détour. Plusieurs édifices ont été construits dans le vaste jardin agrémenté de 500 jets d’eau. Tout en marbre blanc et grès jaune, la résidence du maharaja remonte au XVIIIe siècle.
  • Bharatpur est une ville située juste à côté du parc national de Keoladeo Ghana. La réserve ornithologique est classée au Patrimoine mondial de l’Unesco et abrite quelques 360 espèces d’oiseaux, dont certains migrateurs entre octobre et février. Vous y observerez également des cervidés et des sangliers.
  • Si vous disposez d’un peu de temps, en allant vers Agra, vous pouvez faire une halte à Mathura, l’une des sept villes sacrées de l’hindouisme. C’est le lieu de naissance du dieu Krishna. Par la suite, Krishna aurait grandi non loin de là, à Vrindavan. De nombreux temples sont parsemés dans la ville, très fréquentés par les pèlerins.
  • Toujours sur la route d’Agra, ne manquez pas la visite de la s cité fortifiée de Fatehpur Sikri. Dans la cour de la splendide mosquée, le tombeau d’un saint soufi compte parmi les plus beaux du pays. Prenez le temps d’admirer les chefs d’œuvre moghols que représentent les différents palais de la cité.
  • Vous en rêviez, vous y êtes ! La ville d’Agra vous accueille. Peu de mots parviendront à décrire cette pure merveille qu’est Le Taj Mahal. Véritable ode à l’amour, ce mausolée de marbre blanc incrusté de pierres précieuses est devenu l’emblème de l’Inde. Le Fort Rouge et le bazar méritent, eux aussi, la visite.
  • Deux jours seront certainement nécessaires pour bien profiter de la « cité des nababs » de Lucknow. Monuments moghols, édifices datant du Raj britannique et vieilles ruelles sinueuses du cœur de ville sont de nombreux vestiges d’un passé glorieux. Sans compter la découverte de la gastronomie locale, qui est très réputée. Amateurs de grillades, de brochettes et de kebabs, à vos papilles !
  • Voici maintenant Allahabad, ville de pèlerinage, hautement fréquentée lors de la Mela. Les deux fleuves les plus sacrés de l’Inde, le Gange et la Yamuna se rencontrent ici, et les pèlerins se rendent en barque au point de confluence. Vous pourrez assister à l’aarti, la cérémonie du soir. Le fort d’Akbar, les tombeaux moghols et un joli parc valent la visite.
  • La petite ville de Chitrakut est méconnue des touristes. De nombreux pèlerins viennent le long des ghâts pour se baigner dans le fleuve sacré. Petite randonnée sur la colline de Kamadgiri, parsemée de temples ; ballade en barque, promenade jusqu’au Temple de Verre, visites de villages aux environs, les activités de manquent pas.
  • Comptez deux jours pour découvrir la ville sainte de Vârânasî. Arpentez les ghâts, ils passent toujours quelque chose. Chaque ruelle dévoile des surprises. C’est là que l’on comprend vraiment toute la philosophie de l’Inde. Ne manquez pas la cérémonie du Soir sur Dashashwamedh Ghât.
  • Vous voici arrivés dans l’état du Bihâr. Sources thermales, grottes, temple, stupa, sont les principaux sites à découvrir à Rajgir. Lieu de pèlerinage pour les bouddhistes, les jaïns et les hindous, la ville est située au cœur d’une campagne verdoyante.
  • A 15 km de Rajgir, l’université de Nalanda remonte au 5e siècle. Quelques 10000 moines y étudièrent la théologie, l’astronomie, la médecine et la philosophie. Onze monastères et six temples en ruine sont parsemés dans un vaste parc.
  • Lors de votre dernière étape, à Patna, vous découvrirez deux musées qui exposent sculptures, tankas et objets ayant appartenus aux différentes ethnies locales. Profitez de votre séjour pour explorer les petites villes de Vaishali et Kesaryia, lieux importants pour les bouddhistes. Une belle escapade à la campagne et des stupas intéressants à visiter.

Conseils aux voyageurs :
  • A l’exception de quelques sites tels qu’Agra, ce circuit est vraiment hors des sentiers battus. Vous croiserez de nombreux pèlerins mais peu de touristes, et vous découvrirez l’Inde authentique, telle qu’elle est, au quotidien
  • Evitez la période des moussons. Les rivières ne sont jamais très loin et les fortes pluies pourraient provoquer des inondations. Néanmoins, en dehors de cette période, ce circuit est très agréable et riche sur le plan culturel, humain et spirituel.
  • Enfin, ceux qui s’intéressent à la spiritualité peuvent lire notre article sur les plus beaux sites religieux de l’Inde.

Si nous n’affichons pas les tarifs de nos voyages en Inde, c’est que ceux-ci dépendent du nombre de participants au voyage et aussi de vos choix en matière de transport, d’hébergement et d’activités . Mais n’hésitez pas à nous contacter et nous vous communiquerons toutes les informations que vous souhaitez.