Varanasi : Ville sacrée au bord du Gange

Accueil > Le Blog d’Inde en Direct > Varanasi : Ville sacrée au bord du Gange
Varanasi : ville sacrée au bord du Gange

Fondée au 11è siècle avant JC, Varanasi est l’une des plus anciennes villes du monde. Elle est considérée comme étant la capitale spirituelle de l’Inde. Des milliers de pèlerins viennent chaque jour se baigner dans les eaux sacrées du Gange afin d’être lavés de leurs péchés. D’autres viennent assister à la crémation de leurs proches. Ici, la vie et la mort dialoguent sans pudeur. Pour les fidèles, venir mourir à Varanasi permet d’être libérés du cycle des réincarnations. C’est probablement l’un des meilleurs endroits pour s’imprégner de la culture et de la philosophie indienne. Vous y verrez quelques temples ou mosquées, mais peu de bâtiments chargés d’histoire. En revanche, vous découvrirez une ville magique, à l’ambiance très particulière, où la ferveur des dévôts vous plongera dans les rituels hindous.

Lever du soleil sur le Gange :

Au lever du soleil, une balade en barque sur le fleuve est bien agréable. Une légère brume enveloppe le Gange et la ville s’éveille peu à peu. Vous assisterez alors à des scènes de la vie quotidienne : bain rituel, pratique du yoga, dépôt d’une offrande, vente de bougies ou de fleurs, massages, lessive, lavage des buffles…Les enfants y viennent pour jouer, les jeunes se retrouvent pour  discuter, et les vendeurs ambulants sont bien présents ! Vous croiserez également de nombreux Sâdhus, en quête de spiritualité.

Les ghâts, lieux de vie…

A Varanasi, il faut venir flâner. La ville est surnommée l ville aux 84 ghâts, et ce n’est pas pour rien ! Arpentez les ghâts dans un sens puis dans l’autre, vous ne verrez jamais deux fois la même chose. Sur chaque ghât, vous vivrez une expérience différente. Vous y rencontrerez des gens venus de différentes régions de l’Inde, et selon les régions, les prières et les cérémonies sont différentes.

Dans les ruelles étroites et sinueuses à l’arrière des ghâts, ne se trouvent pas moins de 2000 temples. Vous découvrirez dans ces venelles l’effervescence de la ville, les couleurs, les odeurs, les bruits, les processions, les familles qui accompagnent leurs défunts enveloppés dans des linges blancs et dorés et recouverts de fleurs, les vaches qui prennent leur temps et les charrettes pour transporter le bois de crémation jusqu’au ghât de Manikarnika…Sur ce ghât, les crémations se déroulent à toute heure du jour et de la nuit, sauf entre minuit et une heure du matin.

L’Aarti ou la cérémonie du soir :

L’endroit le plus animé et le plus pittoresque est le Dashashwamedh Ghât. On peut y observer la foule et s’imprégner de l’ambiance de Varanasi. Tous les soirs une cérémonie a lieu, appelée ganga aarti, pour vénérer le fleuve avec des prières, de l’encens, des feux de joie et de la musique. Des prêtres hindous rendent hommage au Gange, considéré comme une déesse, dans une sorte de chorégraphie bien orchestrée. A la tombée de la nuit, les lumières des réverbères et des bougies éclairent doucement les tenues colorées des femmes, et les fleurs. Un beau moment de dépaysement, de recueillement, de rêve, de partage et de fraternité.

Musique, soie et brocarts :

Mais Varanasi ne se résume pas à la vie le long du Gange ! C’est la ville des festivals, de la danse et un centre de renommée mondiale pour la musique classique indienne. Une belle façon d’écouter de grands musiciens dans un lieu magnifique : Tulsi ghât. Dans les magasins d’instruments de musique, vous pourrez même prendre des cours. Varanasi est aussi la ville de la soie et des brocarts. Vous trouverez différentes qualités, pour tous les goûts et tous les budgets.

Pour aller plus loin : Sarnath, le lieu du sermon de Bouddha :

A une vingtaine de kilomètres de Varanasi se trouve Sarnath, lieu où Bouddha prononça son premier sermon après avoir atteint l’Illumination à Bodhgaya. Au IIIe siècle, l’empereur Ashoka y fit construire de splendides stupas, des monastères, ainsi qu’une colonne gravée. Haut-lieu du bouddhisme, Sarnath est  particulièrement animée lors de fêtes de Purnima (anniversaire de Bouddha). Des fidèles viennent célébrer l’évènement en avril ou mai, selon les années.

En conclusion :

Varanasi est aussi connue sous les noms de Bénarès et de Kashi. Des pèlerins affluent de partout pour venir adorer Shiva. Point de rencontre entre le monde réel et le monde spirituel, Varanasi a bien des secrets à révéler. Ville sublime et surprenante, elle vous permettra de découvrir la vraie culture indienne sans tabou, les modes de vie et de pensées dans ce vaste pays. Séjourner à Varanasi est un très bon moyen d’aller à la rencontre de l’autre, d’échanger et de réfléchir.

Conseils aux voyageurs :
  • Si vous partez en bateau sur le Gange au lever du soleil, privilégiez une barque avec un rameur au lieu d’un bateau à moteur pour profiter de la sérénité des lieux à l’aube !
  • La cérémonie du soir à Dashashwamedh Ghât a lieu au coucher du soleil. Des aartis se déroulent aussi sur d’autres ghâts, mais celle de Dashashwamedh Ghât est la plus populaire.
  • Les photos sont interdites sur les lieux de crémation, bien sûr !
  • Envie de faire une pause ? Rendez-vous au Blue Lassi pour déguster ces succulents yaourts. Ils sont particulièrement bons !
  • Vous trouverez de nombreux restaurants dans les rues derrière les ghâts, il y a tout ce qu’il faut pour les petites et les grandes faims. C’est là que vous trouverez également tous les magasins.
  • Pour votre hébergement, il vaut mieux prévoir un hôtel (ou auberge de jeunesse ou chambre d’hôtes) situé près des ghâts.
  • En période de mousson, les ghâts peuvent être inondés. Choisissez une période où la météo est clémente pour venir.
  • La visite de Vârânasî s’intègre parfaitement dans un circuit de trois semaines en Inde du Nord.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations. Nous serons heureux de vous aider à organiser votre circuit sur mesure !