Les tribus de l’Orissa et du Chhattisgarh

Accueil > Le Blog d’Inde en Direct > Les tribus de l’Orissa et du Chhattisgarh
Les tribus de l’Orissa et du Chhattisgarh

L’état d’Orissa longe la côte orientale de l’Inde. Encore méconnue, la région est plutôt montagneuse avec de belles vallées et plateaux. De nombreuses tribus vivent isolées dans les collines, au milieu d’une forêt dense. L’accès à leurs villages est réglementé et un permis est obligatoire pour pouvoir venir dans la région. Parlant leur dialecte, peu l’hindi et pas l’anglais, la présence d’un guide facilitera les contacts.

En Orissa, comme au Chhatisgarh, leur mode de vie, profondément enraciné dans des traditions séculaires, en fait une population attachante. Leurs traditions s’expriment par la musique, la danse et les arts. Leur économie, basée sur la collecte de nourriture, la chasse et la pêche les rend dépendant de la forêt. Certains villages ont des spécialités. Les habitants peuvent faire de la poterie, travaillent le cuivre, le bois, peignent, tissent ….

Une fois par semaine, hommes et femmes descendent de leur village et viennent se ravitailler sur les marchés. Fruits, légumes, poulets ou moutons sont achetés ou troqués..Costumes traditionnels, bijoux et ornements divers permettent de les identifier dans la population. C’est sur les marchés que vous pourrez les voir et aller à leur rencontre.

Les marchés
  • Le lundi, au marché de Puttasingh à Rayagada – la tribu Soura fait ses courses.  Cette tribu pratique essentiellement l’agriculture sur brûlis. Les femmes portent des bouchons de bois dans leurs lobes d’oreille et des tatouages sur le front.

Les tribus de l’Orissa

  • Le mardi, a lieu le marché de Kotagarh. Les femmes de la tribu des Kutia-Kondh ornent leur visage de tatouages géométriques surprenants, en fonction du clan auquel elles appartiennent. Selon leurs croyances, cela permet à leurs défunts de les reconnaître.

  • Le mercredi, grand marché de Chatikona,  le lieu de rassemblement de la tribu Dongria Kondh, l’une des deux tribus les plus anciennes de l’Orissa.. Les Dongria sont considérés par les habitants de la région comme les protecteurs des rivières et forêts. Ce sont des horticulteurs qui vouent un culte à la déesse Terre. Les femmes portent un pagne et des peignes dans les cheveux.

  • Le jeudi, à Onkudelli, se tient un marché auquel se rendent les Bondas, les Gadabas et les Didayees. Traditionnellement, on reconnaît les Bondas à leur style vestimentaire: anneaux d’argent et colliers tubulaires en métal argenté rehaussés de perles multicolores pour les femmes. Les hommes portent un arc et des flèches. Le cadre naturel exceptionnel vient s’ajouter à la magie du lieu.
    Les tribus de l’Orissa
  • Le vendredi, les tribus Sana Paraja, Boda Paraja et Mali viennent au marché de Kunduli. On y vend entre autres des chèvres et des coqs pour les combats. Les femmes portent de nombreux petits anneaux dans le nez qui ont une signification différente suivant les ethnies. Les costumes sont très colorés. Les gens possèdent souvent des totems animistes.

  • Le samedi se tient le marché de Baligaon. C’est un joli marché, essentiellement alimentaire. Les personnes vivant dans les villages aux alentours font de l’alcool de fruits, que vous pourrez goûter. Les femmes cuisinent également un plat qui ressemble à un chutney dont l’ingrédient principal n’est autre que des fourmis. Bon appétit !

Les tribus de l’Orissa

Dans la région de Chhattisgarh :
  • Les Bison Horn Maria aiment vivre reclus dans leurs villages situés autour de Jagdalpur. Le nom de leur tribu provient de du casque surmonté d’une corne de bison qu’ils portent pendant qu’ils dansent. Cette coiffe se transmet de père en fils. Comme le bison devient de plus en plus rare, des cornes de bovins sont parfois utilisées, avec des coquilles de cauris qui pendent tout autour.

  • Les Murias, eux, suivent encore la tradition du Ghotul. Les Ghotuls sont des dortoirs dans lesquels dorment les adolescents avec une certaine liberté sexuelle. Garçons et filles dorment ensemble et changent de partenaires fréquemment. Ils choisissent ensuite la personne avec qui ils se marieront. Ils partiront alors vivre dans le village, hors du Gothul. Peuple d’artistes, ils expriment leur culture par la danse. Vous pourrez donc assister à la danse du Ghotul.

Les tribus de l’Orissa

En conclusion :

Voyager en Orissa et au Chhatisgarh, c’est vraiment voyager hors des sentiers battus et aller à la rencontre d’une diversité ethnique étonnante. Les marchés sont des lieux de rassemblements et d’échanges pour des populations qui luttent pour conserver leur culture. Dans une nature préservée, c’est aussi une région où la beauté des sites vaut bien la visite.

Conseils aux voyageurs :
  • Les jours de marchés sont fixes, prévoyez votre itinéraire et vos vols internationaux de façon à arriver à Bhubaneshwar un dimanche.
  • La population locale n’a pas forcément envie d’être photographiée en permanence. Alors, n’oubliez pas de respecter les gens qui vivent là et voyagez avec les yeux avant de voyager à travers l’objectif ! Sinon, pensez à votre téléobjectif.
  • Pour aller à la rencontre des tribus, nous vous proposons un circuit Orissa – Kolkata.
  • Les fêtes et festivals sont nombreux en Inde, ainsi que les festivals de musique et de danse. Vous trouverez tous les renseignements nécessaires pour en profiter lors de votre venue en Inde.
  • Enfin, vous pourrez en profiter pour découvrir les plus beaux sites religieux de l’Inde.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations. Nous serons heureux de vous aider à organiser votre circuit sur mesure !