Hampi, l’ancienne cité royale 

Accueil > Le Blog d’Inde en Direct > Hampi, l’ancienne cité royale 
Hampi, l’ancienne cité royale      

Hampi, l’ancienne cité royale – Découvrir l’Inde, c’est s’étonner chaque jour…Lors de votre périple au Karnataka, l’une des étapes les plus fascinantes sera probablement la visite de Hampi. Cette ancienne cité royale est entourée de petites collines, de palmeraies et de rizières. Elle se situe au beau milieu d’un chaos rocheux. Elle doit son héritage culturel exceptionnel à l’empire de Vijayanagara, dernier grand royaume hindou (entre le XIVe et le XVIe siècle).

En 1336, un prince la choisit comme capitale, et cela perdura pendant deux siècles. Cinq cent mille habitants résidèrent dans la ville. Hampi devint l’une des plus peuplées et des plus belles villes de toute l’Asie. Après une défaite militaire, elle fut pillée, puis abandonnée.

Classée désormais au patrimoine mondial de l’Unesco, Hampi s’étend sur 43 km². Elle est plus grande que Rome ! Vous serez surpris par les 1600 vestiges qui sont encore présents. Les ruines se divisent en deux secteurs distincts : la Ville sacrée et la Ville Royale.

Hampi, l’ancienne cité royale 

La ville sacrée

Elle s’étire le long de Hampi Bazaar. Vous visiterez de nombreux temples. En particulier, celui de Virupaksha, dédié au dieu Shiva, est encore en activité. C’est l’un des plus vieux édifices de la cité. Les pèlerins défilent avec ferveur dans ce sanctuaire tout au long de la journée. Moyennant quelques roupies, un éléphant bénit les fidèles à l’entrée ! Plus loin, la statue du taureau Nandi veille sur les lieux.

Enfin, le temple de Vitthala est le joyau architectural de la cité, de style dravidien. Le char de procession en pierre est très ouvragé. Il renferme une effigie de Garuda, le véhicule de Vishnu. Les piliers extérieurs du temple vibrent quand on les frappe. Dans le temple, les piliers du hall de danse sont sculptés avec une grande finesse.

Hampi, l’ancienne cité royale 

La cité royale

Dans l’enceinte royale, vous découvrirez le Palais du Lotus, petit édifice de couleur rose. Il aurait servi aux divertissements de la Reine. D’architecture indo-islamique, il est situé dans le zenana (le harem). L’étable à éléphants est un très beau bâtiment aux salles voûtées. Plus loin, se trouvent les bains de la reine dont les fontaines étaient alimentées en eau parfumée.

Le temple d’Hazara Rama comporte de sculptures de toute beauté représentant des scènes du Ramayana. Au-delà du temple se trouvent les quartiers royaux. Ils sont en ruines, certes, mais leur étendue vous permettra d’imaginer le pouvoir du roi ! Une profusion d’animaux sont magnifiquement gravés sur les  bas-reliefs qui ornent les parois du Mahanavami Dibba .

Hors les murs

Vous pouvez monter au sommet de la colline de Hemakuta pour visiter deux monumentales statues de Ganesh, admirer la belle vue sur le temple de Virupaksha et une trentaine de temples shivaïtes enfermés dans une enceinte élevée au XVIe siècle.

Venir dans ces lieux chargés d’histoire, c’est remonter le temps. La cité d’Hampi compte parmi les plus beaux sites de l’Inde et mérite à elle seule le voyage.

Hampi, l’ancienne cité royale 

Quelques informations pratiques :

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations. Nous serons heureux de vous aider à organiser votre circuit sur mesure !