Circuit de deux semaines au Sikkim et à Darjeeling

Accueil > Le Blog d’Inde en Direct > Circuit de deux semaines au Sikkim et à Darjeeling
Circuit de deux semaines au Sikkim et à Darjeeling

On ne peut que tomber  sous le charme de cet ancien royaume de l’Himalaya. Entouré par le Népal, le Bouthan et le Tibet, le Sikkim est un état resté à l’écart des routes touristiques. La nature est splendide et les vues panoramiques imprenables. Le Khangchendzonga, troisième sommet le plus haut du monde, veille sur les vallées encaissées couvertes de forêts et de fleurs. Les monastères bouddhiques côtoient les temples hindous avec une grande sérénité. Les villages de montagne abritent une population métissée chaleureuse, qui vit en harmonie, loin de l’effervescence urbaine. C’est une Inde différente et profonde que vous découvrirez lors de votre séjour au Sikkim.

Circuit de deux semaines au Sikkim et à Darjelling

Delhi – Bagdogra – Kalimpong – Gangtok – Rumtek – Martham – Yuksom – Pelling – Rinchenpong – Darjeeling – Bagdogra – Delhi

  • Vous commencez votre périple par la découverte de Delhi, la capitale indienne, où la nouvelle cité, fondée par les Anglais, contraste fortement avec la vieille ville moghole.
  • Après un vol domestique, vous arrivez à Bagdogra puis vous prenez la route vers Kalimpong. C’est le point de départ de belles ballades qui permettent de découvrir de jolis monastères bouddhiques, comme celui de Thongsa datant de 1692 et celui de Zang Dog Palri Fo-Brang. Dans les villages environnants vous découvrirez l’artisanat local. Mais Kalimpong est surtout un grand centre d’exportation de fleurs (glaïeuls, roses, gerberas, orchidées, anthuriums, entre autres !)
  • Gangtok est la capitale actuelle du Sikkim. Dans le centre ville, vous ne pourrez pas manquer les grands bâtiments du gouvernement ! La ville est très animée. Profitez d’être là pour visiter l’Institut tibétain et mieux comprendre la culture tibétaine et bouddhique, avec une collection remarquable de livres anciens, manuscrits sur le bouddhisme Mahayana, objets sacrés et superbes thangkas.. Le temple Tsuklahang, avec ses colonnes à tête de dragon, est impressionnant. Le monastère d’Enchey, au Nord de Gangtok a beaucoup de charme et jouit d’une vue magnifique.
  • En allant vers Martham, vous pourrez faire une halte à Rumtek. Le monastère est l’une des institutions les plus réputées pour le bouddhisme tibétain.pas moins de 180 moines y vivent et  y étudient. Ils participent à de belles danses masquées lors de Saga Dawa et deux jours avant Losar, le Nouvel An tibétain.
  • Martham est un petit village constitué de plusieurs hameaux. Les cultures en terrasse, principalement des rizières, sont situées au pied de l’Himalaya dans un cadre idyllique pour les amoureux de la nature. De jolies ballades faciles vont permettront de découvrir la faune et la flore locale.
  • Sur la route vers Yuksom, perché au sommet d’une colline, le monastère de Tashiding est l’un des plus sacré du Sikkim. Avec sa « forêt » de stupas, il est surprenant et date de 1716. Le nom de la ville de Yuksom signifie « lieu de rencontre des trois lamas ». Dans le parc Norbugang, vous verrez le trône du couronnement du premier roi du Sikkim. Le petit gompa de Dubdi est particulièrement soigné et de jolis points de vue s’offriront à vous.
  • Dans les environs de Pelling se trouvent deux anciens monastères, celui de Pemayangtse et celui de Sanghak Choeling. Le Premier est entouré de petites maisons traditionnelles en bois et au dernier étage du sanctuaire, une maquette à 7 niveaux représentant la demeure céleste du guru Padmasambhava. Le second monastère est plus paisible. En poursuivant votre route, vous irez au bord du lac Khecheopalri , lac sacré pour les bouddhistes. A Pelling, vous visiterez les ruines du palais de Rabdentse. Par temps clair, la vue est splendide.
  • Richenpong est un petit village idéalement situé pour profiter d’un panorama grandiose sur les hauts sommets et les vallées. Vous pourrez dormir dans une  jolie ferme où des hôtes charmants auront à cœur de vous faire découvrir leur domaine : curcuma, mandariniers, cardamome…Les ballades à pied ne manquent pas. Après 20 min de marche, le petit monastère oublié de Resum mérite largement l’effort ! Les villages environnants constituent un lieu agréable de promenades.
  • Vous prenez maintenant la route vers Darjeeling, résidence d’été des vice-rois des Indes. Entourée des plantations de thé emblématique et surplombée par le majestueux Khangchendzonga, la ville a conservé de beaux bâtiments coloniaux et de beaux monastères bouddhiques. Pour assister au lever du soleil sur la chaine himalayenne, rendez-vous sur Tiger Hill. Prenez un petit train pour découvrir la ville de Ghum et son monastère réputé pour ses peintures murales.
  • Notre voyage s’achève, et après un retour à Bagdogra et un vol domestique, vous rejoindrez Delhi.

Circuit de deux semaines au Sikkim et à Darjelling

Quelques informations pratiques
  • Les touristes étrangers doivent se procurer  un laisser passer pour entrer au Sikkim. L’Inner Line Permit s’obtient aux postes « frontières ». Vous devrez présenter votre passeport, votre visa et fournir les photocopies ainsi qu’une photo au format indien. Il est valable 15 jours.
  • La beauté des paysages est indéniable, par temps clair ! Nous ne pouvons bien sûr pas vous promettre que le ciel ne fera pas de caprices lors de votre séjour. Evitez la période des moussons. La meilleure période pour venir est en mars – avril et en octobre – novembre. En dehors de ces périodes, certaines routes peuvent être fermées.
  • L’altitude est comprise entre 1250 et 4200 mètres. Restez prudent.
  • Les voyageurs qui disposent d’une journée supplémentaire peuvent passer par Ravangla, ville située entre Pelling et Gangtok. Dans le Buddha Park trône un gigantesque bouddha doré. La statue renferme des reliques venues de 11 pays différents. Le cadre est grandiose, avec les sommets enneigés en toile de fond.
  • Ceux qui souhaitent se rendre dans l’extrême nord du Sikkim partiront à Lachung, depuis Gangtok, par exemple. Ce village pittoresque est situé près de la frontière tibétaine. Montez jusqu’au gompa coloré, et si possible plus haut, jusqu’au stupa de Shatakhang. Une excursion dans la Vallée de la Yumtang, appelée aussi Vallée des Fleurs, sera un des points forts de votre voyage. Forêts denses, rhododendrons, pins et étendues sauvages, la végétation est sublime. Il faut un permis spécial pour s’y rendre.
  • Vous terminez ce circuit par Darjeeling, ville reposante. Ceux qui aiment rapporter des souvenirs de leurs voyages pourront faire un peu de shopping : thé, foulards en pashmina, fruits secs, le marché est intéressant.

Si nous n’affichons pas les tarifs de nos voyages en Inde, c’est que ceux-ci dépendent du nombre de participants au voyage et aussi de vos choix en matière de transport, d’hébergement et d’activités . Mais n’hésitez pas à nous contacter et nous vous communiquerons toutes les informations que vous souhaitez.