[gtranslate]
[gtranslate]

Circuit de deux semaines en Assam et au Nagaland

Accueil > Le Blog d’Inde en Direct > Circuit de deux semaines en Assam et au Nagaland
Circuit de deux semaines en Assam et au Nagaland

Aux confins de l’Inde, dans les régions du Nord-Est

Nous vous proposons un circuit hors des sentiers battus, vers des villages reculés aux vallées luxuriantes. De l’Assam au Nagaland, vous circulerez entre rizières, plantations de thé, collines boisées plantés de bambous et moyenne montagne. La faune est riche et vous observerez de nombreuses espèces d’oiseaux et de mammifères, en particulier le célèbre rhinocéros unicorne.

Vous visiterez surtout des villages tribaux, aux traditions séculaires préservées. Vous pourrez assister à de nombreux festivals : célébrations religieuses à Majuli, fêtes des récoltes dans le Nagaland, ou festivals en l’honneur des tribus guerrières. Ces moments hauts en couleurs vous permettront de faire de belles rencontres avec la population locale. Un voyage d’exception, dans une Inde insolite, profonde et authentique, encore méconnue des touristes.

Itinéraire : Guwahati – Kaziranga –  Majuli – Dimapur – Kohima ( Khonoma et Vallée de Dzukou ) Mockokchung – Sivasagar – Mon – Longwa et Shangnyu – Dibrugarh

(Cliquez ici pour découvrir l’itinéraire sur Google Maps)

Jour 01 : Guwahati

Après un vol domestique à partir de Delhi, arrivée à Guwahati, capitale de l’état d’Assam. Vous pourrez également faire une balade en bateau sur le Brahmapoutre pour admirer le coucher du soleil.

Jour 02 : Kaziranga

En partant de Guwahati, visite du temple de Kamakhya, haut-lieu du tantrisme et dédié à Shiva. Les rénovations successives depuis le VIIIè siècle lui ont donné une architecture particulière, cruciforme, surmonté d’un dôme hémisphérique. C’est un haut-lieu de pèlerinage pour les hindous.  Route pour Kaziranga, très beau parc national classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Ce très beau parc, est célèbre pour les quelques 2000 rhinocéros unicornes qu’il protège. Visite du jardin d’orchidées en compagnie d’un naturaliste. 800 variétés différentes  sont présentées dans ce jardin, toutes plus belles les unes que les autres.

Jour 03 : Kaziranga

Départ tôt le matin pour découvrir le parc à dos d’éléphant ou en jeep. Dans les paysages de savane et de marécages, outre les rhinocéros, on observe facilement la faune abondante. Cerfs, sangliers, éléphants et buffles y vivent paisiblement. Une grande diversité d’oiseaux y a trouvé refuge : hérons, cigognes, pélicans, aigles…

  • Les safaris à dos d’éléphants commencent à 5h30 ou 6h30 du matin et durent une heure. Il faut arriver une demi-heure en avance. Les safaris en jeep ont lieu le matin ou l’après-midi. On peut explorer deux zones différentes du parc lors de deux safaris.

Jour 04 : Majuli

La route pour Majuli est parsemée de plantations de thé et est ponctuée par la traversée du Brahmapoutre en ferry. Cette  vaste île fluviale est habitée par la tribu Missing, peuple originaire du Tibet qui a gardé ses traditions ancestrales. Le nom de la tribu vient des britanniques. Les autochtones s’installaient souvent près des rivières, mais à chaque inondation, ils devaient déménager. Les Britanniques les cherchaient et ne les trouvaient pas. Ils leur ont donc attribué ce nom de « Missing ».

L’artisanat est particulièrement développé. Le tissage occupe une place importante dans la vie des femmes, ainsi que la poterie et la vannerie. Les maisons traditionnelles en bambou ont conservé tout leur charme. Les villages et les paysages de rizières se découvrent aisément à pied ou à vélo.

Jour 05 : Majuli

Ancienne capitale de l’Assam pendant 5 siècles, Majuli est inscrite au patrimoine de l’Unesco. Elle est célèbre pour ses monastères néo-vishnouïtes appelés « satras ». Ils furent fondés au XVè siècle par un réformateur qui associa le vishnouisme au développement social, en particulier à travers les arts. La danse, le théâtre, la poésie et la littérature font partie de l’éducation des moines. Vous pourrez peut-être assister à un spectacle de danses monastiques. Visite des monastères de Kamalabari et Auniati et d’un atelier de fabrication de masques traditionnels dans le village de Natun Samugri.

  • En novembre se déroule le festival de Raas Leela. Des chants, du théâtre, de la musique et des danses masquées, relatent des épisodes de la vie de Krishna. Toute la population y participe, dans chaque village, il se passe quelque chose !

Jour 06 : Dimapur

Dimapur est une belle étape qui permet de couper la route entre Majuli et Kohima. Le marché de Dimapur est varié et permet de découvrir les produits locaux. C’est une belle façon de profiter de belles scènes de la vie quotidienne dans ce lieu coloré et animé. Par ailleurs, les ruines de l’ancienne capitale de la tribu Kachari sont des mégalithes surprenants et étaient un lieu de culte.

Jour 07 : Kohima

Kohima est la capitale du Nagaland. Avec ses crêtes et ses collines boisées, c’est une belle étape. Allez faire un tour au marché central : on y trouve de tout ! Les communautés tribales vendent et achètent les spécialités locales : larves de frelons, vers à soie, crapauds, poivre et riz des montagnes, ainsi que toutes sortes de viandes et de légumes. Chaque année, début décembre se tient le Hornbill Festival. Il regroupe toutes tribus du Nagaland, qui viennent chanter et danser pour faire vivre leurs traditions. Une belle façon d’aller à la rencontre de ces peuples indigènes. Fin février a lieu le festival Sekrenyi, fête de purification et de sanctification dans les tribus Angamis.

  • A Kohima, le Horn bill festival aura lieu du 1er au 10 déc 2022. Sekrenyi festival autour du 25 février.

Assam et Nagaland

Jour 08 : Khonoma

Ce village abrite la tribu des guerriers Nagas Angamis. Bâti sur une crête, il est connu pour ses batailles contre les Anglais jusqu’en 1880. Le cadre naturel, avec les rizières vert émeraude, est splendide. Le village a conservé son charme d’autrefois. Les maisons de bois sont restées traditionnelles, et vous visiterez un morung, habitation dans lesquels les anciens transmettaient aux jeunes garçons des valeurs morales et les éduquaient. Aujourd’hui, les habitants de Khonoma sont soucieux de conserver leurs traditions et de préserver l’environnement.

Vous pourrez, si vous en avez le temps, visiter le cimetière de la seconde guerre mondiale. Sur les pierres tombales des soldats et des officiers, des épitaphes sont gravées, dont la plus célèbre : « WHEN YOU GO HOME TELL THEM OF US AND SAY, FOR YOUR TOMORROW WE GAVE OUR TODAY ». Possibilité de dormir en chambres d’hôtes, où vous découvrirez la délicieuse cuisine locale préparée par la maitresse de maison.

Assam et Nagaland

Jour 09 : Vallée de Dzukou

Journée consacrée à un trek dont le point culminant se trouve à 2800 mètres d’altitude. C’est l’une des plus belles randonnées du Nagaland. Un sentier monte à travers une forêt de bambous et de feuillus. Au bout de 2-3 heures de marche, on arrive dans la vallée de Dzukou, véritable écrin de verdure aux collines plantées de bambous nains. Les camaïeux de verts sont intenses et au printemps, des lys roses viennent apporter leur touche de couleur. Un lieu magique, où la beauté des paysages est époustouflante.

  • Prévoir des vêtements de pluie si besoin, de la crème solaire, des lunettes de soleil, deux litres d’eau par personne et de quoi grignoter.

Assam et Nagaland

Jour 10 : Mockokchung

La route qui mène à Mockokchung traverse de belles collines boisées. Les villages tribaux situés sur le chemin sont habités par la tribu Ao, peuple guerrier. De nos jours, les femmes tissent des châles splendides, les hommes partent à la chasse. Mockokchung est une ville paisible dans laquelle on peut découvrir les traditions locales du Nagaland, en particulier début mai. Chaque année, début mai, le festival de Moatsu se déroule à Mockokchung et dans les villages environnants. Les tribus font la fête pour espérer obtenir de belles récoltes. Chants, danses, jeux d’équipes sont organisés. Les étudiants participent à la fête et dansent en groupe pour représenter leur université. Une belle façon de transmettre les traditions aux jeunes générations.

Assam et Nagaland

Jour 11 : Sivasagar

La ville de Sivasagar, littéralement, l’océan de Shiva, doit son nom au bassin situé en centre-ville. C’ est l’ancienne capitale des rois Ahoms. Ils  arrivèrent de Chine au XIIIe siècle et régnèrent sur la région jusqu’à l’arrivée des Britanniques en 1826. Les palais Rang Ghar, Kareng Ghar et Talatal Ghar, ont une architecture caractéristique. Les temples-tours situés autour du bassin forment un bel ensemble architectural. Vous y rencontrerez de nombreux pèlerins.

Assam et Nagaland

Jour 12 : Mon

Mon est un petit village niché dans des collines. C’est le point de départ d’excursions vers les villages konyaks de la région. Pour vous  rendre dans ces villages reculés, pas de routes, mais des pistes. Début avril, la région de Mon est en fête. C’est le festival d’Aoling. Les guerriers konyaks revêtent leurs plus beaux costumes, dansent au rythme des chants traditionnels. Ils fêtent l’arrivée du printemps et la fin des semences. Des détonations de fusils retentissent. C’est le symbole de leur passé de coupeurs de tête. Ils sont d’excellents chasseurs.

Visites du village de Hongphoi, situé à quelques kms de Mon. Vous serez accueillis par le chef du village. D’anciens coupeurs de têtes humaines vivent là, et exhibent avec fierté leur collier orné de têtes symboliques. Rassurez-vous, il n’y a plus de coupeurs de têtes depuis 1963, et vous pouvez vous déplacer sans risque !

Assam et Nagaland

Jour 13 : Longwa

Ce village est proche de la frontière birmane. D’anciennes tribus konyaks vivent là. Les anciens chefs du village vous montreront leurs visages tatoués, et leurs lobes d’oreilles percés d’énormes trous et ornés de cornes de béliers. Les maisons sont construites dans le style traditionnel, avec leur toit en feuilles de palier et leurs murs de bambous. La maison du chef actuel est partagée en deux : une partie est située en Inde, l’autre en Birmanie ! Les habitants du village tissent leurs vêtements, effectuent de belles sculptures sur bois et sont d’excellents forgerons. Ils fabriquent leurs fusils ainsi que  la poudre à canon. Vous visiterez le morung. Pour mieux découvrir les traditions locales, vous pourrez dormir chez l’habitant et déguster la gastronomie locale préparée par vos hôtes, à partir de produits du jardin !

Jour 14 : Shangnyu

Dans le village de Shangnyu, situé à 25 km de Mon, la maison du chef  est assez insolite. L’énorme pièce de bois sculptée devant la maison a rendu célèbre ce village. Avec ses 57 m de long et 4,20 m de haut, elle est surprenante et daterait de plus de 500 ans. Les historiens pensent que les relations entre les rois de Shangnyu et d’Ahom étaient amicales.

Assam et Nagaland

Jour 15 : Dibrugarh

Route pour Dibrugarh dans l’Assam, ville située au bord du Brahmapoutre. En chemin, vous observez de belles plantations de thé, et des orangeraies. Vous prendrez un vol domestique pour rejoindre votre aéroport international.

Assam et Nagaland

Informations pratiques :
  • Au Nagaland, tous les magasins ferment tôt. A 17h, tout est fermé, et le dimanche, rien n’est ouvert ! En Assam, les magasins ferment tard.
  • Le Nagaland est une région préservée du tourisme de masse, et assez fermé. Avant de prendre les habitants en photo, demandez-leur l’autorisation. Ils ont répondront avec un sourire la plupart du temps, mais en cas de refus, n’insistez pas.
  • Dans les villages tribaux, les habitants ont peu de moyens. Laisser une petite contribution au chef de la tribu sera apprécié , Les enfants que vous croiserez seront comblés si vous leur offrez un stylo ou un bonbon.

Si nous n’affichons pas les tarifs de nos voyages en Inde, c’est que ceux-ci dépendent du nombre de participants au voyage et aussi de vos choix en matière de transport, d’hébergement et d’activités . Mais n’hésitez pas à nous contacter et nous vous communiquerons toutes les informations que vous souhaitez.